fr
enfres
Carmel

Tableaux représentant Thérèse

Le Sommeil de l'Enfant-Jésus

1898

Tableau de Céline

97 x 130 cm. 

Notes de Céline dans son Recueil des travaux artistiques : J'avais voulu y faire figurer Thérèse enfant. Il est vrai que ce rappel était fantaisiste, mon but n'était pas de faire un portrait de Thérèse, mais un tableau pour le Choeur.

J'avais voulu y figurer Thérèse qui, sous les traits d'une enfant, appelait les "petites âmes" à entourer l'Enfant Jésus dormant. Mais je n'arrivai pas à lui donner la ressemblance désirée... J'avais essayé aussi, sans succès, de faire ressembler les petits Anges du Ciel à mes petits frères et soeurs. On reconnaît cependant un peu la petite Hélène et le petit Marie-Joseph-Louis. 

[Il y a aussi une ressemblance avec les parents Martin pour les personnages de Joseph et Marie. Pour l'Enfant-Jésus, Céline s'est inspirée des attributs du lys et de la grappe figurant dans les armoiries de Thérèse.]

Thérèse à la harpe

1907

Tableau de Céline

97 x 130 cm.

Adaptation d'une grisaille à l'huile de Blanchard réalisée en 1901 et déjà retouchée par Céline.

Adaptation d'une grisaille à l'huile de Blanchard réalisée en 1901 et déjà retouchée par Céline.

Notes de Céline : "Je fis ce tableau entiè­rement sur mon temps, il me demanda 9 mois ! C'était beaucoup trop pour qu'il fut bien traité et frais. Comment arri­ver à quelque chose, en peinture, avec des séances d'une heure et moins...?   Ce tableau de "Thérèse à la Harpe" qui, dans mon esprit, figurait sa vie intérieure n'a pas été réussi à ma pleine satisfaction, loin de là !"

Buste ovale

1911

Tableau de Céline

72 x 90,5 cm

Notes de Céline : "Son magnifique cadre a été fait au Tonkin, sur nos indications. C'est le père de Mère Isabelle qui l'a donné. Il est en " bois de fer". Jamais ce portrait n'a été photographié, je crois. Il avait toutefois été très apprécié par ces Messieurs du Tribunal et a illustré les "Articles" de Mgr de Teil, il a été alors reproduit en couleur".

Thérèse au Bambino

1913

Tableau de Céline

Version primitive : 27 x 40 cm
Version finale : 31 x 45 cm

Notes de Céline : "Là Thérèse est très ressemblante, mais à Rome on n'accepta pas ce sujet et nous dûmes détruire tou­tes les reproductions qui en avaient été faites. Ce petit tableau est peint comme le précédent, sur panneau de bois, il lui servait de pendant. Il a subi plusieurs transformations vers 1913".

"En 1935, j'ai ajouté au tableau le personnage le plus important: la Sainte Vierge ! Cette Mère bénie a réhabilité cette composition qui est devenue grâce à elle, une de mes plus belles. Elle a voulu, elle ma Maîtresse de peinture, poser sur mon dernier tableau... Pour l'y introduire j'ai dû faire ral­longer et rélargir le panneau existant".

[La main gauche de la Vierge était initialement celle de Thérèse. Céline a rajouté la main droite de la Vierge sur l'épaule de Thérèse, puis la main gauche de Thérèse prenant une rose. On peut la voir ici en plein travail dans le jardin du Carmel, avec Marie du Sacré-Coeur et Mère Agnès].

Plaque de cuivre de la version primitive (27 x 40 cm).

Thérèse aux anges

1913

Tableau de Céline

27 x 40 cm

Notes de Céline : "Ce petit tableau est peint sur bois. Je voulais y symboliser la miséricorde du bon Dieu que notre Sainte petite Thérèse nous a si bien révélée. Depuis, on l'a attribué à la pensée de la guerre parce que l'Ange remet son épée dans le fourreau. Le Frère Marie-Bernard dit que, dans ce tableau, "Thérèse est bien campée." Mais la ressemblance y est un peu fantaisiste (c'est moi qui dis cela)".

Thérèse par Roybet

1917

Tableau de Ferdinand Roybet

"Je vais te parler d'un beau portrait de notre Thérèse, de grandeur nature, qu'a fait le plus célèbre artiste de France : Mr Ferdinand Roybet parce que c'était pour nous, il coûte 10.000 frs. Sa valeur est 30.000 frs C'est le baron et la baronne Gérard qui nous le donnent.
Thérèse y est représenté de pied, elle est dans un cloître de monastère, elle paraît descendre d'un perron, elle tient des roses et son Crucifix, (la même idée que ce que j'ai fait). Nous n'avons pas vu le tableau, mais il paraît que c'est une merveille. Notre petite sainte y est vivante. Nous essaierons de te procurer un positif, un verre en plaques autochromes pour que tu puisses le voir, il y aura les couleurs sur cette plaque.
Comme on lui a mis l'auréole (à Thérèse), il (le tableau) ne pourra pas être édité avant la béatification. Nous ne l'aurons ici que dans plusieurs mois. On le gardera au Chapitre. Plus tard il aura sa place à la chapelle".

Soeur Geneviève de la Ste Face à Soeur Françoise Thérèse, 8 avril 1917

Note dans le Recueil des travaux artistiques de Mère Agnès :
"C'est notre Mère qui désira et fit exécuter ce beau portrait par le plus grand artiste d'alors, ou du moins l'un des plus renommés.
La Baronne Gérard se réserva de nous l'offrir et la Marquise de Balleroy nous en donna le cadre dessiné par Roybet lui-même.
On devait d'abord mettre ce portrait de notre Sainte dans le sanctuaire, sur le panneau de mur où se trouve la statue du Sacré-Coeur, au-dessus du trône pontifical (lorsqu' il est dressé).
(À ce moment-là l'encadrement n'était pas prévu pour reposer sur le sol, tel qu'il est à présent.)
Mais notre Mère décida de le mettre au centre de la Salle des Reliques, et, malgré quelques oppositions, ce fut ainsi. On s'en félicite aujourd'hui. (Ce tableau se trouve désormais dans la grande sacristie de la Basilique)".

Thérèse expirante

1920

Tableau de Céline et de Pascal Blanchard

45,5 x 55 cm.

Notes de Céline : "En grisaille sur panneau. Je l'avais en partie dessinée croyant la faire moi-même, puis je la donnai à M. Blanchard pour la peindre. Il réussit à merveille les mains et le corps mais le visa­ge de Thérèse était si mal qu'on crut l'oeuvre perdue, car j'essayai en vain de l'avoir. Je me souviens d'un jour où, posant là palette et pinceaux, je m'accoudai pour sangloter. Enfin, à force de prières, j'arrivai à donner le visage que la phot. reproduit. Je refis aussi le rayon. Enfin, je n'ai pas tout le mérite de ce portrait".

Petite Apothéose de la Béatification

1921

Tableau de Céline

53 x 69 cm

Notes de Céline : "On nous avait de­mandé à Rome de donner le modèle de la grande Apothéose qui devait faire fond dans la Basilique de St Pierre, le jour de la Béatification de notre Sainte petite Thérèse. C'est alors que je peignis le petit panneau couleur... Mais ils ne suivirent pas ce modèle et levèrent les bras à la Bienheureuse. Jamais nous n'eûmes ce ta­bleau romain, il a dû resservir pour d'autres Saintes !"

Petite Apothéose de la Canonisation

1924

Tableau de Céline, Marie du St Esprit et Pascal Blanchard

61 x 75 cm.

Notes de Céline : "On en demandait encore le modèle à Rome. Je le composai et le peignis en couleur sur un petit panneau... Ce modèle était pour la grande bannière de la Proces­sion et toutes les grandes toiles que nous devions prêter aux Eglises et aux Carmels pour les fêtes. Blanchard en peignit 5 ou 6. C'est Sr Marie du St Esprit et moi qui avons retou­ché le visage de Thérèse sur ces Apothéoses, y compris celle de Rome qui nous fut offerte après le 17 Mai. Cette Apothéose de la bannière de Rome à la Procession a subi plusieurs transformations. Blanchard y a aussi travaillé pour habiller les pe­tits Anges. On ne s'en est pas servi depuis toutes ces retouches".

[Nous avons conservé la première étape: brouillon en lavis].

Thérèse aux Roses

1925

Tableau de Céline

86 x 65 cm

Notes de Céline : "Grand portrait nature, en pein­ture. Je l'ai fait en évitant les défauts que j'avais remarqués dans le même por­trait en dessin : grandeur des yeux et emmanchement du bras droit, vers le coude. J'y ai mis tout mon coeur. Un jour, quand il fut fini, je le regardais et il me sembla si vrai, si vivant que je ne pus retenir mes larmes. Il m'avait semblé que ma Thérèse me regardait aussi... A mon avis, c'est le plus ressemblant de tous. Tout y est : finesse et exactitude des traits, teint, expression. C'est un buste, mi-corps, comme l'autre".

Thérèse buste ovale

1925

Tableau de Céline

65 x 86 cm

Notes de Céline : "Je l'entrepris pour servir de pen­dant à Thérèse aux roses et le travaillai en même temps. II n'a pas été fait pour la reproduction, bien qu'on l'ait reproduit aussi en couleur".

La Canonisation mystique

1925, Tableau de Soeur Marie du Saint-Esprit (87 x 204 cm)

Extrait de nos chroniques : Scène allégorique réalisée pour le réfectoire par Marie du St Esprit, carmélite de Lisieux (1892-1982), représentant "le cortège pontifical guidé par les anges, portant le Pape sur la Sedia pour aller proclamer dans l'immense Basilique la sainteté de Thérèse. On voyait s'avancer l'étendard de la nouvelle sainte et, gracieux symbole dans cette allégorie, les carmélites de Lisieux faisaient partie de la céleste escorte, tenant un lys à la main."

Canonisation de Thérèse

1926

Tableau de Soeur Marie du Saint-Esprit

85 x 132 cm

Tableau de la carmélite de Lisieux Soeur Marie du Saint-Esprit (1892-1982) représentant l'entrée de la bannière de Thérèse à St Pierre de Rome le jour de sa canonisation. Il fut réalisé pour la fête de Mère Agnès du 21 janvier 1927. La minutieuse artiste écrivit au Vatican pour obtenir une photo, de laquelle elle s'inspira.

Bannière de 1925

Après 1925

Aquarelle de Soeur Marie du Saint-Esprit

92 x 70 cm avec cadre
Sujet seul: 42 x 35,5 cm.

Aquarelle de la bannière qui flottait à la Loggia de St Pierre de Rome les 29 avril et 17 mai 1925.

Thérèse Patronne des Missions

1928 ?

Tableau de Soeur Marie du Saint-Esprit

132 x 85 cm

Tableau réalisé par Soeur Marie du Saint-Esprit, carmélite de Lisieux (1892-1982), pour illustrer la nomination de Thérèse le 14 décembre 1927 comme Patronne des Missions. Elle a suivi un croquis fait par Charles Jouvenot.

Thérèse à la mappemonde

1928

Tableau de Martini (?) retouché par Céline

82 x 66 cm

Notes de Céline : "C'était un tableau ex-voto de « Martini » venu d'Italie. Il était bien traité, en partie seulement. Aussi a-t-il eu besoin d'être refait en partie également. Ainsi la tête de Ste Thérèse, puis l'Enfant Jésus transformé. J'ai uti­lisé son geste en mettant dans une main la mappemon­de, dans l'autre la Croix. Mais il reste que cette composition n'est pas de nous, je ne l'aurais pas conçue de la sorte. J'ai refait aussi les roses".

Mini Thérèse aux Roses

1929

Tableau de Céline

24 x 19 cm

Mini Thérèse ovale

1929

Tableau de Céline

24 x 19 cm

Notes de Céline : "Thérèse aux Roses + Thérèse ovale. Deux petits panneaux miniatures, pour la reproduction en couleurs, mais ils n'ont pas bien donné".

Thérèse au pied de la croix

Sans date

Tableau de Soeur Marie du Saint-Esprit

92 x 71 cm

Thérèse sacristine

Sans date

Tableau de Soeur Marie du Saint-Esprit

41 x 33 cm

Petit tableau inspiré du gigantesque fusain de Céline réalisé en 1914.

La sainte Vierge, sainte Jeanne d'Arc et sainte Thérèse

1945

Tableau de Soeur Marie du Saint-Esprit

73 x 54 cm

Extrait de nos chroniques : "Les trois patronnes de la Patrie : la très Sainte Vierge, Ste Jeanne d'Arc et notre Sainte petite Thérèse, composition due au pinceau de Sr Marie du St-Esprit" [Thérèse est proclamée patronne secondaire de la France le 3 mai 1944].

Thérèse au cimetière

Sans date

Tableau de Soeur Marie du Saint-Esprit

41 x 33 cm

Réalisé d'après une création de Soeur Marie de l'Incarnation, carmélite de Lisieux contemporaine de Thérèse, qui a découpé une petite photo de Thérèse (n° 9) pour la coller sur une photo de l'allée menant au cimetière en clôture.

sainte-Therese-de-Lisieux 09

Une photo sepia du montage sera utilisée comme image cadeau pour la profession de Léonie en 1900.

Thérèse à Nazareth

1925

Tableau de Soeur Marie du Saint-Esprit d'après un lavis ancien d'Annould

65,5 x 46 cm

Croquis de Charles Jouvenot autour du tableau Thérèse à Nazareth de Soeur Marie du Saint-Esprit - 1925 - environ 20,5 x 15,5 chacun.

Illustrant certainement les suggestions de Céline, ces croquis présentent, en haut à gauche, un Jésus adolescent (effacé) et Thérèse debout dans la porte. Dessous, Marie n'est plus derrière la table de travail mais à une mezzanine, avec l'apparition d'un escalier. En bas à gauche, Jésus est adulte, sur un feuillet libre à poser sur le croquis.

En haut à droite, Thérèse est agenouillée en feuillet libre placé sur le croquis initial en haut à gauche. Au milieu à droite, Marie est venue rejoindre Thérèse au premier plan, Joseph les regarde et Jésus adulte est penché sur son travail. En bas à droite, toute la scène est transformée en une vision que Thérèse a dans sa cellule.

1922

Fresque sur toile marouflée de Pascal Blanchard, retouchée par Samuel Grün

202 x 372 cm

Reprise du sujet du tableau de sr Marie du St Esprit pour une fresque au-dessus de la grille du choeur.